Le communisme = les flammes et la pieuvre

1937 - Affiche du Centre de propagande des républicains nationaux

Voici une affiche dessinée par Yo Mich, Jean-Marie Michel Liebeaux de son vrai nom, qui est l’un des premiers publicitaires à avoir créé des affiches pour Citroën, par exemple. 

Chaque tentacule coupée de la pieuvre communiste correspond à une victoire contre le communisme : l’Allemagne écrase la révolution spartakiste en 1919 et Hitler interdit le Parti communiste en 1933, en Turquie Atatürk repousse les rouges, en Italie l’arrivée de Mussolini au pouvoir arrête le communisme dans son pays, tandis que la Grande Bretagne rompt ses relations diplomatiques avec Moscou en 1927. Face au Front populaire il faut se mobiliser. On n’hésite pas alors à se référer aux victoires de nos futurs adversaires. Les symboles sont explicites. Ce visuel inspira de nombreuses déclinaisons de tous bords. En 1941, une affiche de la propagande nazie diffuse un visuel représentant les tentacules de la pieuvre britannique stoppées en Norvège, en Allemagne, à Dakar, en Somalie et en Syrie. En 1949, c’est le Parti communiste français qui éditera une affiche suivant le même principe, mais la pieuvre sera américaine et l’accroche explicite : « Les Américains en Amérique ». La pieuvre est une représentation classique de son adversaire politique. 2


2 Sur les murs de paris et de France P.52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées par M. Gregoire Milot pour m'envoyer des informations et/ou me recontacter. Mes données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers. Vous pouvez à tout moment révoquer ce consentement.

Donec Curabitur nec nunc quis, vulputate, elit. lectus commodo ut eleifend non