Toi aussi tu es jeune, vote SFIO

Au-delà du slogan… qui a peu de sens politique, cette affiche est significative par sa ligne et son illustration. Dans l’esprit des BD du type Alix, on magnifie le corps. Réalisée par Paul Ordner en 1946, on retrouve la spécialité de ce dessinateur sportif qui a souvent illustré des combats de boxe dans la presse. Cette affiche se rapproche d’une tendance marquée par le corps et l’esthétisme que l’on peut voir aussi bien dans les illustrations de la démocratie chrétienne italienne que dans la propagande nazie. Un esprit sain, dans un corps sain, on fait confiance au socialisme pour avancer dans la bonne direction. Cette image figurerait bien aujourd’hui comme une « icône gay ». Notons les trois flèches, symbole de la SFIO, qui avancent vers l’avenir.

Le message est revigorant. Pour (re)devenir jeune, il suffit de voter SFIO. Ce message est un éloge de la jeunesse qui n’était pas courant dans le discours politique. Sous la IIIème République les politiques menées pour et vers les jeunes étaient destinées à les préparer à devenir de bons républicains. A partir de 1936, on développe les colonies de vacances et les auberges de jeunesse. Mais la jeunesse manquait de maturité et d’expérience. La guerre a changé les choses. Les jeunes se sont engagés dans la résistance. Guy Môquet, militant communiste fusillé à 17 ans, en est l’illustration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées par M. Gregoire Milot pour m'envoyer des informations et/ou me recontacter. Mes données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers. Vous pouvez à tout moment révoquer ce consentement.

dapibus libero. mattis Praesent justo ipsum Aliquam libero Donec